Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Jury du Concours International de Tuba
(1 visualisation(s)) (1) Invité
  • Page:
  • 1

SUJET: Jury du Concours International de Tuba

Jury du Concours International de Tuba il y a 7 ans, 2 mois #1230

  • tuba
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Message: 5
  • Karma: 0
GERARD BUQUET
Tubiste et compositeur français né en 1954.

Biographie
Né en France en 1954, Gérard Buquet est tubiste, chef d’orchestre et compositeur. Il se forme au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et étudie la musicologie à l’université de Strasbourg ainsi que la composition auprès de Claude Ballif et Franco Donatoni.
Comme interprète, il participe à de nombreuses créations et se produit régulièrement comme soliste dans les plus grands festivals de musique contemporaine. Il collabore fréquemment avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonique de Radio France ainsi qu’avec plusieurs formations de jazz. De 1976 à 2001, il est tubiste de l’Ensemble intercontemporain. Durant cette période, il travaille à l’Ircam sur divers projets de recherche sur les nouvelles techniques instrumentales et leurs extensions par les procédés électroacoustiques. Il rédige également un traité sur le tuba contemporain (bourse de recherche du ministère de la Culture français).

Son travail pédagogique s’inspire des techniques de coordination et de respiration qu’il a acquises auprès du psychotonicien Jacques Dropsy. Gérard Buquet est professeur de musique de chambre de 1997 à 1999 puis de tuba à partir de 1999 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Depuis 2003, il enseigne également la musique contemporaine au Cefedem (Centre de formation des enseignants musique Bourgogne) à Dijon et est responsable de la formation au DE pour les cuivres au CNSM de Paris depuis 2004. En 1999, la chaîne de télévision Mezzo lui consacre un portrait.

En 2000, Gérard Buquet est nommé professeur à la Musikhochschule de Karlsruhe (Allemagne) pour la direction de l’Ensemble für Neue Musik. Les activités principales de l’ensemble regroupent l’interprétation d’œuvres des élèves de la classe de composition de Wolfgang Rihm, la collaboration avec divers solistes et structures, l’interprétation des répertoires contemporain et de musique de chambre ainsi que la création d’œuvres d’improvisation, de multimédia, de musique de théâtre, etc.

En octobre 2007, il dirige les études d’après Séraphin de Wolfgang Rihm dans le cadre du dixième anniversaire du ZKM avec l’Ensemble für Neue Musik et le ballet du Théâtre national de Karlsruhe et, en juillet 2008, un concert consacré au répertoire de la harpe au ZKM avec l’Ensemble für Neue Musik et Frédérique Cambreling.

Comme compositeur, Gérard Buquet a récemment écrit une pièce pour saxophone et électronique commandée par l’Ircam, L'astre échevelé, créé le 6 novembre 2009 à l’Ircam par Marcus Weiss et travaille actuellement sur une pièce pour six voix et six instruments pour le Klangforum et la Scola Cantorum d'Heidelberg, Die Malerin von Bellevue. Un Concerto pour 2 harpes sera créé en 2011 par Frédérique Cambreling et Renie Jamahata. © Ircam - Centre Pompidou, 2009

__________________________________________________________
Hans Nickel est né aux Pays-Bas en 1958 et a été nommé tuba solo à l'Orchestre symphonique de la WDR (Allemagne de l'Ouest Broadcasting Corporation), basé à Cologne, en Allemagne, en 1986. Il a été nommé directeur des études Tuba à la Musikhochschule de Cologne en 1987 et en 1998 en plus à la Hochschule für Musik de Detmold, où il fut nommé professeur de Tuba, euphonium et cuivres de musique de chambre en 2004. En 1999, il a été simultaniously nommé Maître de conférences pour tuba / euphonium à l'école Zuyd Hooge (Conservatoire) à Maastricht (Pays-Bas) et en 2006 directeur des études Tuba à la Schumann Hochschule Robert à Düsseldorf intégrant la responsabilité pour les cuivres de l'armée allemande ( Formation de bande de la Bundeswehr). Nickel enseigne maintenant en permanence à Maastricht et à Dusseldorf.
Comme un invité d'orchestre, le nickel est apparu avec la plupart des grands orchestres européens, y compris l'Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle.
Les orchestres de cuivres ont été un temps de passe-temps long pour le nickel et il a été membre du Championnat néerlandais Brass Band Limbourg pendant plusieurs années, remportant une multitude de prix de soliste avec eux, y compris le soliste européen de l'année dans les deux Rotterdam et à Cardiff.
H ans nickel tient fréquemment des master classes à travers le monde, en particulier au Japon (Université des Beaux-Arts, Tokyo), à Leningrad, Javea (Espagne) et au Conservatoire de Paris. En Mars 2008 il a enseigné à Séoul, en Corée, pour la première fois. En 1999, il a travaillé comme formateur de la clientèle pour l'Orchestre des jeunes nationale dans leur grand succès "Rising Stars" du projet.
En 2008, Hans a eu une fois de plus sur le rôle d'un membre du jury pour la GWK à Münster, qui est une compétition importante pour tout artiste en cours dans la Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne. La finance des projets pour les jeunes élèves en GWK artistique résultant d'une haute qualité de très participant.

Hans Nickel se produit régulièrement comme soliste et chambriste, particulièrement active dans le domaine de la musique contemporaine d'avoir créé de nombreuses œuvres nouvelles pour tuba, y compris: Jan Van der Roost (obsessions et canTUBAllada, Riva del Garda, en Italie, 1997 ITEC), Karlheinz Stockhausen ( En amitié, 1996), Jan Bedrich (dialogie par tuba, piano e Baterie) et Edward Gregson (USA prmiere Alarum, Chicago ITEC 1995). En tant que musicien de chambre, il est apparu dans le monde entier, y compris la scène au Festival de Huddersfield Contemporary et le Festival de Hollande avec des groupes comme hautement considéré comme l'Ensemble Modern (Francfort), Asko Ensemble (Amsterdam), Music Factory (Cologne), RH Brass ( RH Francfort) et l'Ensemble de cuivres de l'Orchestre Philharmonique de Berlin (Berlin).
À l'automne de 2008, il a formé avec ses collègues du quintette de cuivres WDR "Brass Consort Cologne (www.brass-consort-koeln.de) qui ont connu un succès de la première performance très à Lemgo, Lemgo au XXVII International 2008e orgue Jours Le quintette se produira à Kerpen, en Mars à l'église et en prenant part à la chambre de la série de concerts de l'Orchestre St.Martinus Radio de Cologne Chambre. Ils se rendront à la Yamaha inoutside Tokyo, en tant qu'invité de Yamaha, en Février 2009.
Le nickel a une multitude d'enregistrements à son nom qui englobe les R. Vaughan Williams concerto pour tuba avec les deux Orchestre symphonique de la WDR et le Slovak Radio Symphony Orchestra (canTUBAllada), Obsessions Tuba (tuba solo), finalistes orchestre (Asko Ensemble), Nessun Dorma ( belge Solistes Brass) et Grammy nomination Jazzpana (Vince Mendoza et le WDR Big Band). Les visiteurs du nouveau cinéma allemand a publié «le dirigeant» reconnaît le son unique de Hans Nickel sur la bande sonore du film.
________________________________________
Philippe FRITSCH
Après des études au Conservatoire de Mulhouse, Philippe Fritsch entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il obtient trois 1ers Prix (Saxhorn-basse, Tuba et Musique de chambre).

Saxhorn-Euphonium solo du Grand Orchestre d'harmonie de la Garde Républicaine de Paris, il joue dans les plus prestigieuses formations françaises et s'attache au rayonnement du Saxhorn et de l'Euphonium, suscitant l'intérêt des compositeurs pour ces instruments.

Animateur de master classes et de stages, Philippe Fritsch enseigne le Saxhorn et l'Euphonium au CNSMDP depuis 1999.

__________________________________________

Jean-Louis Petit
Orgue, clavecin, écriture, composition principalement dans la classe d’Olivier Messiaen au CNSMP. Direction d’Orchestre à Paris avec Léon Barzin, à Venise avec Franco Ferrara, à Santiago, Madrid et Monaco avec Igor Markevitch, à Bâle avec Pierre Boulez.

Lauréat du Concours Mitropoulos de New York, Jean-Louis Petit a dirigé des orchestres en Europe, USA, Canada, Mexique, Pologne, Ukraine, Tchéquie, Corée, Roumanie, Egypte, Turquie...au service des répertoires symphoniques les plus variés. Il a su motiver de nombreux compositeurs en les incitant à écrire des oeuvres dont il a assuré la création et l’enregistrement, en particulier avec les ensembles qu’il dirige régulièrement : Orchestre Jean-Louis Petit et AMVA92.

Compositeur il a écrit pour tous les instruments. On lui doit des oeuvres symphoniques, de musique de chambre, des concerti des oratorios, sept opéras. Son catalogue compte 423 numéros d’oeuvres à ce jour.
Parallèlement à son activité de créateur Jean-Louis Petit est un découvreur de Musiques du passé qu’il a remises à jour et dont il a enregistré une grande partie pour DECCA International (Collection “Grand Siècle”) : Mouret, Lulli, Rameau, Campra, Marin-Marais, Blavet, Naudot, etc....Cette partie de son activité comportant plus de 500 réalisations transcrites à la Bibliothèque Nationale a été signalée par deux grands Prix du Disque.

Cette volonté de non spécialisation est issue de son tempérament musical polyvalent. Grand
admirateur d’un patrimoine inépuisable et en prise directe avec la création contemporaine, Jean-Louis Petit met son talent au service de tous les publics.

Site : jeanlouispetit.com
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.10 secondes