Imprimer

Trombone à pistons

on .

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 Le trombone à pistons a un registre comparable à celui des trombones ténor, mais la coulisse est remplacée par trois pistons. Il dispose quelquefois de deux tubes amovibles interchangeables qui permettent de fixer sa fondamentale soit en si bémol soit en ut.

L'articulation est différente, plus proche de celle de la trompette et il permet une dextérité difficile à obtenir avec une coulisse.

Le trombone à pistons a fait l'objet d'un brevet déposé par Stoelzel dès 1818 et a été fabriqué à Vienne dès 1825 ;D. Jahn (en activité à Paris de 1820 à 1857) et la famille Sax (Adolphe, le père, 1791-1865 ; Adolphe-édouard, 1859-1945), ces derniers ayant fabriqué quelques modèles de trombones à coulisse ont construit de nombreux trombones à pistons.

L'instrument s'est vite répandu, en Angleterre puis aux états-Unis.

Il est intégré aux musiques d'infanterie, en France, à partir de 1845.  Il a été largement utilisé dans les orchestres d'harmonie ou de théâtre, notamment en Italie, puisqu'il y a connu un grand succès. 

Sa facilité à réaliser des traits agiles a probablement influencé des compositeurs d'opéras comme Rossini ou Verdi au contraire de Berlioz qui s'oppose à son introduction dans l'orchestre symphonique trouvant sa sonorité assez pauvre et sa justesse douteuse.

Ce n'est qu'avec les mécanismes correcteurs du XXe siècle que des trombones à pistons satisfaisants ont fait leur apparition.

Malgré une popularité vite acquise, le trombone à pistons n'a pas réussi à se substituer au trombone à coulisse, ce dernier finissant par triompher de son rival.

 

trombone à pistons