Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Fabrication des anches

 

arundo donax

De la famille des monocotylédones, le roseau servant à faire les anches est une graminée dont le nom est arundo donax plus connu sous le nom de canne de provence.

C'est sans doute la plus haute graminée d'Europe puisque sa taille peut atteindre six mètres. La plante est un hybride stérile qui se reproduit uniquement par les racines;celles-ci sont formées de longues tiges souterraines(rhizomes) qui poussent en permanence donnant ainsi de nouvelles cannes.

L'expérience a démontré que la région du var fournit une des meilleures qualités pour faire les anches.L'hypothèse que l'on peut avancer, est que cette région contient dans son sol une teneur en silice qui confère au roseau des qualités particulières très favorables à la spécificité des anches.

Les roseaux sont coupés à l'age de deux ans; il faut noter que le roseau d'un an atteint sa hauteur et son diamètre définitif. La deuxième année, il s'épaissit vers l'intérieur et se durcit. Les cannes sont alors coupées et débarrassées des branchettes et parties inutilisables. Vient alors une periode de "soleillage" de 3 à 4 semaines qui donne au roseau ses belles nuances dorées; les cannes sont alors mises à sécher en entrepôt pour une période de deux ans.

Après cette periode de séchage, le roseau est repris pour la fabrication et débité de noeud en noeud.
Les diamètres sont alors mesurés pour déterminer quel type d'anche sera fabriqué: clarinettes,sax.. Puis chaque tube est fendu en quatre(opération de fléchage) à l'aide d'une machine et chaque quart de tube obtenu est scié suivant la longueur de l'anche désirée.

Vient alors l'opération de fraisage: la partie de roseau obtenue est fraisé pour obtenir une surface plane et fine(table de anche) qui viendra se plaquer sur la table du bec.

La largeur de l'anche est alors coupée de sorte à obtenir une légère conicité.Ensuite vient le grattage de l'écorce. Ensuite le coeur et les côtés de l'anche sont taillés avec une précision de l'ordre du centième de millimètre à l'aide d'une biseauteuse.Ne reste plus alors qu'à couper l'extrémité de l'anche en arrondi à l'aide d'une gouge.

Enfin, l'étape de triage et d'étalonnage permet de déterminer la force de l'anche.