Imprimer

Coleman Hawkins: biographie

on .

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

Biographie de Coleman Hawkins(1904-1969)

 

Coleman Hawkins

Coleman Randolph Hawkins, surnommé "faucon" et parfois "haricot", naît le 21 novembre 1904 à Saint Joseph dans le Missouri.
Il commence par jouer du piano et du violon, mais dés l'age de douze ans, il se met au saxophone tenor qu'on lui offre pour son anniversaire.
On le voit alors en public dés l'age de 12 ans et il apprend la composition et l?harmonie à l?université de Washburn à Topeka. C'est en 1922 que sa carrière démarre vraiment lorsqu'il rejoint la chanteuse de Blues Mamie Smith au sein de ses "Jazz Hounds".

Il commence à être vraiment reconnu lorsqu'il est engagé dans l'orchestre de Fletcher Henderson, au sein duquel il devient rapidement la vedette principale. Coleman Hawkins s'impose alors comme la star du tenor.
Il y reste jusqu'en 1934, date à laquelle il decide de tenter sa chance en europe (France, Angleterre, Hollande et Suisse), où il aura une influence importante sur le développement du jazz européen. Il y rencontre notamment le guitariste Django Reinhardt et Jack Hylton.
C'est sans doute pendant cette période que Coleman Hawkins apprend à développer de longues improvisations, encouragé par l'accueil triomphal que le public européen réserve à chacune de ses interventions.

En 1939,alors que la seconde guerre mondiale se profile, Coleman Hawkins decide de rentrer aux usa, ou il y enregistre sa légendaire interprétation de Body and Soul.
Pendant son absence, un autre saxophoniste ténor, Lester Young, a émergé sur le devant de la scène, avec son style original et sophistiqué. Dans les années 1940,il se mêle aux jeunes musiciens be-bop et le 16 février 1944, avec le trompettiste Dizzy Gillespie, le ténor Don Byas, le bassiste Oscar Pettiford et le batteur Max Roach, il fera une session qui entrera dans la légende comme le premier disque officiel du be-bop.

Au début des années 50, il est relégué au second plan par Charlie parker,Lester young et Stan getz mais il connaît une véritable renaissance dans la seconde moitié de la décennie au sein d'un trés grand groupe, invité par Thelonious Monk, avec John Coltrane , Gigi Gryce , Ray Copeland , Wilbur Ware et Art Blakey. Le disque qui en résulte, "Monk's Music", est un must pour beaucoup de raisons et le ténor imposant et swinguant d'Hawkins évoluant sur les étranges thèmes de Monk comme "Well You Needn't", "Ruby My Dear" ou "Off Minor" y est fantastique.

Dans les années 1960, il est l?une des vedettes des tournées Jazz at the Philarmonic et enregistre avec Sonny Rollins, Miles Davis, Fats Navarro, Max Roach et Milt Jackson. L'année 1965 voit Coleman Hawkins entrer en depression et il sombre alors dans l'alcoolisme avant de mourir le 19 mai 1969 d'une pneumonie à New York.

Le premier grand saxophoniste ténor de l'histoire du jazz est un géant, un des rares musiciens qui, venu du hot au swing, a su se reconvertir au be-bop et s'insérer ensuite, en gardant sa voix propre, dans le courant de l'évolution du jazz et ceci sur près de 50 années.




 

ColemanHawkins

Ses albums

1934 Body and Soul (RCA) compilation

1944 Rainbow Mist (Delmark)

1947 Hollywood Stampede(Capitol)

1954 Complete Jazztone Recordings

1957 The Hawk Flies High (Riverside/OJC)

1957 World on a String (Bluebird/RCA)

1957 Monk's Music (Riverside/OJC)

1962 Alive! At The Village Gate (Verve)

1962 Desafinado Impulse!