Imprimer

2nd Carib'in jazz festival à l'olympia

on .

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

carbin_jazz_festivalLes 23 et 24 janvier 2010, l?Olympia accueillera la deuxieme édition du Festival de Jazz Caribéen, CARIB?IN JAZZ. Ce sera la réalisation d?un projet que Nathalie FANFANT, Philippe LAVIL et Thierry FANFANT ont imaginé depuis 2003.

Ils se connaissent depuis les années 1990. Ils sont amoureux de la musique cari- béenne sous toutes ses formes. En créant cet événement, ils ont voulu faire don au public parisien, partageant leur passion, d?un moment de chaleur et de ravissement artistique, en plein centre de Paris, dans cette salle mythique qui a hébergé tant d?événements inoubliables.

Lorsqu?ils se sont ouverts de ce projet à Arnaud DELBARRE, le directeur de l?Olympia, l?a trouvé ambitieux et leur a accordé sa confiance et son sou- tien. Pour les amateurs éclairés, le Jazz Caribéen est « mélodique, élégant et classieux ». Le Jazz Caribéen puise son inspiration à plusieurs sources. D?abord des ra- cines communes que possèdent la Biguine des Antilles Françaises et le Jazz de la Nouvelle Orléans. Elles sont toutes deux nées des échanges ent re les îles et la Louisiane à l?époque où elles étaient encore des colonies françaises. C?est dès cette époque qu?on commencé à se mêler, à se marier les influen- ces amérindienne, européenne, africaine et indienne. Tant dans les Caraïbes, qu?en Amérique du Nord et en Europe, ces musiques ont donné naissance à de nombreuses variantes.

En Amérique du nord c?est le New-Orleans d?un Sidney BECHET et Louis ARMSTRONG qui est à la source de bien d?autres formes du Jazz américain. En France, c?est la tradition des bals nègres qui ont été marqués par le talent des Ernest LEARDEE et Al LIRVAT, tradition à laquelle se rattache aujourd?hui un Alain JEAN-MARIE, et dans les îles Françaises le groupe Fal-Frett fondé, par le saxophoniste, Bib MONVILLE dans les années 1970. Dans la Caraïbe Hispanophone c?est la Latin Jazz dont les premiers interprè- tes, des percussionnistes aussi talentueux que Chano Poso, ont accompagné des musiciens aussi célèbres que Dizzie Gillespie. Chaque culture, chaque île caribéenne a développé ses sonorités propres, ses sensibilités artistiques particulières, d?influence francophone, anglophone, hispanophone, néerlandophone.

Mais bien que distinctes, elles ont toujours été unies par les mêmes rythmes et la même capacité d?envoutement. Elles se sont entrecroisées, remariées, pour donner ce que l?on convient aujourd?hui le Jazz Caribéen C?est dire que l?essence même de cette musique, jusqu?ici réservé à un cercle d?initiés, c?est le métissage. Cette musique, d?une grande richesse artistique est source de ravissement. Mais elle est encore peu connue du grand public. Nathalie et Philippe ont fait le pari de l?offrir au plus grand nombre, au c?ur de l?hiver et de ses frimas.

 

Proposition de programmation Carab?in Jazz festival 2010

Samedi 23 janvier

18h00-19h00 (1h) Alain Jean-Marie trio

19h00-19h15 (15 mn) Trio sol

19h15-20h15 (1h) Jacques Schwarz-bart

20h15-20h45 (30 mn) Tricia evy trio

20h45-22h00 (1h15) Fal frett

22h30-23h30 (1h) Andy Narell-Relator

Dimanche 24 Janvier

17h00-17h30 (30 mn) Chycco SIMEON

17h45-18h45(1h) Meddy Gerville

18h45-19h00 (15 mn) Trio sol

19h00-20h00 (1h) Omar Sossa

20h30-21h00 (30 mn) Tricia evy trio

21h00-22h15 (1h15) Ultramarine

22h45-23h30 (1h15) Mizikopeyi